Radiothérapie des tumeurs cérébrales

Télécharger la fiche d'information

Le traitement

La consultation initiale


Au cours d’une consultation dont la durée varie de 20 à 45 minutes, vous rencontrez votre médecin référent. Celui-ci va vous interroger sur vos antécédents personnels et familiaux, les traitements que vous prenez et faire un point sur l’histoire de votre maladie. Après un examen clinique, il va vous expliquer le déroulement de la radiothérapie, ses objectifs et les éventuels effets secondaires.


Cette consultation est l’occasion pour vous de poser les questions que vous pourriez avoir sur votre maladie ou le traitement proposé.


A l’issue de cette consultation, votre médecin vous proposera la réalisation d’un scanner de simulation qui pourra être éventuellement complété d’une IRM ou d’un TEP scanner.

Afin de pouvoir à nouveau conduire un véhicule motorisé (voiture, moto, scooter…) il faudra déposer une demande à la commission médicale du permis de conduire de votre préfecture.


Le scanner de simulation


Avant de réaliser le scanner de simulation il n'y a pas de préparation particulière nécessaire.

Le manipulateur de radiothérapie vous installe sur la table du scanner dans la même position que celle que vous aurez pour les séances de traitement. Afin de s’assurer que vous restiez toujours dans la même position, un masque personnalisé sera réalisé.


Une fois le scanner réalisé, celui-ci sera utilisé par votre médecin pour programmer votre traitement.


La dosimétrie


Une fois le scanner de simulation réalisé, votre médecin va définir les zones à traiter mais aussi les organes sains à protéger. Pour ce faire, il suit les recommandations des sociétés savantes internationales de manière à vous offrir un traitement de la plus haute qualité et dans les meilleures conditions de sécurité.


Les séances de traitement


Les séances de traitement ont lieux tous les jours de la semaine sauf les week-ends et les jours fériés.

Lorsque vous arrivez, le manipulateur de radiothérapie vous invite à vous préparer dans votre vestiaire puis vous installera sous la machine de radiothérapie dans la même position que lors du scanner de simulation.

Seront ensuite réalisées des images afin de s’assurer que vous êtes parfaitement positionné. Le médecin donne alors sont accord pour la réalisation de la séance de traitement. La durée de chaque séance est d’une dizaine de minutes.

Durant toute la durée du traitement, vous voyez votre médecin en consultation une fois par semaine. C’est l’occasion pour votre médecin d’évaluer les éventuels effets secondaires, et pour vous de poser les questions que vous pourriez avoir.


Les effets secondaires

Pendant le traitement

Fatigue


Une légère fatigue pendant le traitement est possible. Elle n'est pas nécessairement liée au traitement ou à la maladie mais est le plus souvent liée aux déplacements fréquents et potentiellement longs.

Conseils :

· N’hésitez pas à faire une sieste lorsque vous en ressentez le besoin.

· Conserver une activité physique adaptée régulière permet de limiter la fatigue.

· Veillez à observer une bonne hygiène de vie : limitez les excitants (café, thé), respectez des horaires de sommeil minimum, limitez l'exposition aux écrans.


Céphalées (maux de tête)


Parfois présentes avant le début de la radiothérapie, elles peuvent se majorer en cours de radiothérapie. Elles sont liées à un œdème réactionnel due à une inflammation. Elles sont souvent bien contrôlées avec des médicaments (corticoïdes, paracétamol).

Conseils :

· Parlez-en à votre médecin dès leur survenue, un traitement efficace pourra vous être prescrit.


Nausées - vomissements


Des nausées peuvent aussi survenir en cours de traitement. Rarement importantes, elles peuvent être facilement calmées par des traitements médicamenteux.

Conseils :

· Parlez-en à votre médecin dès leur survenue, un traitement efficace pourra vous être prescrit.

· Pensez à boire suffisamment afin de ne pas vous déshydrater.

· Évitez les aliments difficiles à digérer (aliments gras, plats en sauce...)


Crises d'épilepsie


Parfois présentes avant la radiothérapie, elles peuvent se répéter durant le traitement. Elles peuvent être généralisées : le patient perd connaissance et présente des tremblements de l'ensemble du corps. Si la crise dure plus de 5 minutes il faut appeler le SAMU (15) ; elles peuvent être partielle et avoir des symptomatologies diverses telle que le tremblement d'une main, des hallucinations visuelles ou auditives...

Dans tous les cas, il convient d'en parler avec votre médecin afin que celui-ci adapte votre traitement antiépileptique en cas de crise.

Conseils :

· Si la crise dure plus de 5 minutes, appelez le SAMU (15)

· Dès la survenue d'une crise parlez-en à votre médecin

· Évitez toute situation potentiellement à risque en cas de crise (conduite automobile, natation...)

· Évitez les facteurs favorisants : manque de sommeil, excitants, exposition prolongée aux écrans


Perte de cheveux


La perte de cheveux survient 2 à 3 semaines après le début du traitement et ne concerne que la zone traitée. De plus, les cheveux repoussent dans la majorité des cas dans un délai de 2 mois.

Une prothèse capillaire (perruque) pourra vous être prescrite par votre médecin.

Conseils :

· Vous pouvez demander à votre médecin de vous prescrire une prothèse capillaire (perruque), celle-ci est remboursée par la Sécurité Sociale

· Évitez les colorations


Après le traitement


Les effets secondaires peuvent perdurer plusieurs jours/semaines après la fin du traitement sans que cela soit anormal. En cas d'inquiétude n'hésitez pas à en parler à votre médecin.

​​

Des effets secondaires peuvent survenir plusieurs mois après la fin du traitement :

· Radionécrose : il s'agit d'une complication liée à l'irradiation des cellules normales du cerveau, au contact avec la tumeur. Souvent asymptomatique, elle peut parfois se manifester par les mêmes symptômes que ceux présents avant le traitement. Votre médecin pourra en faire le diagnostic avec les imageries adaptées et le cas échéant vous proposer un traitement.

· Troubles de la mémoire : les techniques modernes de radiothérapie permettent d'éviter les zones du cerveaux responsables de la mémoire. Néanmoins, lorsque l'ensemble du cerveau est irradié, il est possible d'avoir plus de difficulté à se souvenir de certaines choses au bout de 6 à 12 mois.


Suivi et surveillance


Après la fin de votre traitement votre médecin vous reverra en consultation afin de vous expliquez les modalités d'évaluation de l'efficacité du traitement et de surveillance. Celles-ci nécessitent le plus souvent la réalisation d'IRM.

3 vues

Posts récents

Voir tout

Cancer du sein

Cancer de la prostate

Cancer du poumon

Cancer de l'oesophage

Cancer colorectal

Cancer de l'endomètre

Cancer du col de l'utérus

Cancer ORL